mardi 27 mars 2018

Vin : Tableau des millésimes de 1995 à 2017

Un tableau des millésimes est un outil indispensable pour choisir son vin, surtout lorsqu'il s'agit de le garder. Voici le tableau Beaux-Vins que j'utilise...


Ce matin, une idée saugrenue m'est venue à l'esprit. Et si j'allais consulter le premier article que j'ai écrit dans ce blog ? Bon, je ne suis pas encore mégalo donc j'ai plutôt regardé le second — le premier concernait les raisons de la création du blog —. Je suis tombé sur l'article contenant le tableau des millésimes.

J'ai constaté que j'attendais toujours la bouteille de vin que l'on m'avait promise... Mais j'en ai surtout profité pour le rendre plus sympa — il n’était pas folichon...

Qu'est-ce qui a changé ?

  1. Découpage de la Vallée du Rhône entre vin blanc et rouge
  2. Ajout de la catégorie Champagne Millésimé
  3. Possibilité de le télécharger !

Blog Beaux-Vins vin oenologie dégustation tableau millésimes 1995 à 2017

La notion de millésime est-elle fiable ?


C'est le moment où je dois être franc ?

Le millésime correspond à l'année de vendange et aux conditions météorologiques de production. Déduire la qualité d'un vin en fonction de ces simples critères est hautement critiquable. Le meilleur moyen de juger un vin est de le goûter.

Le tableau des millésimes n'est qu'un indicateur grossier vous donnant un ordre d'idée de la qualité d'un vin en fonction de son année de production. Il ne faut pas le prendre au pied de la lettre.

Si vous devez retenir au moins une chose, c'est qu'il est communément admis que 2005, 2009 et 2010 sont de très bonnes années, mais il est possible d'avoir de très bonnes surprises sur des années « médiocres ». Seuls les bons producteurs peuvent sortir leur épingle du jeu durant une année difficile. Comme le dit l'adage « il vaut mieux un petit producteur vigoureux, qu'un gros producteur paresseux » surtout quand la météo fait des siennes.

Une dernière précision s'impose. N'oubliez pas le rôle du négociant que je vous présentais dans Les Mariannes du vin.

Jean-Nicolas Mouretin

Cet article vous a plu ? Vous le trouvez utile ? Rejoignez la communauté Facebook de ce blog vin pour rester informé de la sortie des prochains articles !

4 commentaires :

  1. Dans ce tableau des millésimes, ne mettre qu'une seule ligne pour les Côtes du Rhône..!! La différence est souvent très grande entre septentrional et méridional...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Claude pour ce conseil (toujours autant) avisé. Il va falloir que je me penche sur la question en effet, ne serait-ce que pour différencier vin blanc et rouge !
      Merci pour cette proposition :)

      Supprimer
  2. Merci pour un tableau très interessant. Il se prête bien pour imprime sur A4, ce qui laisse du Place pour au moins dix lignes supplementaires.

    Je suis d'accord pour diviser les Rhônes entre sud et nord, mais je trouve aussi que il y a un grand difference entre les bordeaux rive gauche et rive droite, particulairement le region Pomerol et Saint-Emilion. J'attends avec interêt l'addition colonne 2018.

    Merci d'avance de la part de M. Jon A. Dahl, Oslo, Norvège.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Jon,
      je suis ravi de voir que tu lises mon blog d'Oslo !
      Il est encore tôt pour ajouter le millésime 2018, mais ce millésime sera ajouté dès que possible. Il y a aussi de grandes différences entre l'est et l'ouest de la Loire. Pour bien faire, il faudrait faire un tableau des millésimes par appellation...

      Merci,
      Beaux-Vins

      Supprimer

N'hésitez pas à donner votre avis !