lundi 18 juillet 2016

Les français achètent-ils leur vin au hasard ?

Je suis sûr que ça vous est déjà arrivé : vous vous retrouvez hagard devant les centaines de références de vins de votre supermarché et impossible de vous décider. Résultat, vous prenez une bouteille un peu au hasard. En 2016, les consommateurs achètent-ils vraiment le vin en utilisant cette méthode hasardeuse ? L'une des plus grandes sociétés viticoles familiales au monde, Gallo Winery, a mené une étude pour en savoir plus sur la manière dont les Français consomment le vin. Une belle occasion pour faire le point sur quelques idées reçues. Non, les Français ne choisissent pas leur vin au hasard.

Les français achètent-ils leur vin au hasard choix supermarché blog vins Beaux-Vins


Le vin et la recherche d'informations


Ceux qui me connaissent depuis la création de ce blog puisque c'est ce qui m'a poussé à le réaliser : les Français veulent de plus en plus découvrir ou redécouvrir le monde du vin. Avant d’acheter, les consommateurs se renseignent sur leur futur achat. D'après le baromètre Gallo, ils consultent en majorité leur entourage pour choisir un vin : 58 % des répondants posent des questions à leur famille ou ami. Les cavistes et autres professionnels du monde du vin sont une source d'informations plébiscitée par 38 % des Français. Enfin, 21 % des consommateurs utilisent Internet pour être aidés à choisir leur bouteille de vin.

L'entourage est privilégié par les femmes et les jeunes, qui sont 64 % à y recourir. Les jeunes entre 18 et 25 ans préfèrent utiliser Internet pour se renseigner sur un vin, plutôt que demander à un producteur, caviste, sommelier ou encore à un restaurateur puisqu'ils ne sont que 26 % à se renseigner auprès des professionnels.

Hors du podium, nous retrouvons les guides spécialisés et la presse comme source d'informations privilégiées pour choisir un vin.


Le vin et les réseaux sociaux


Les Français aiment partager leur intérêt pour le monde du vin sur les réseaux sociaux. Alors que 23 % des Français utilisent Facebook pour partager leurs expériences de dégustations, près d'un tiers des 26-35 ans utilisent ce réseau social pour communiquer sur le vin. Twitter et Instagram sont utilisés en majorité par les 18-35 ans pour poster du contenu consacré à leur consommation de vin.

Sans surprise, les experts du vin partagent plus leurs dégustations sur les réseaux sociaux que les néophytes.

Le vin et son étiquette


Cela parait évidant et pourtant on constate encore souvent un manque d'informations sur l'étiquette ou contre-étiquette des bouteilles de vin. Les Français portent un intérêt croissant sur les informations délivrées par l'étiquette de la bouteille de vin. Au moment de faire un choix, 56 % des Français retournent la bouteille pour lire les informations sur l'étiquette.

Parmi les informations privilégiées pour faire leur choix, 61 % des Français portent une attention particulière aux appellations, suivit du prix pour 58 % des consommateurs, viennent ensuite les cépages pour un peu plus d'une personne sur deux (52 %). L’étiquette et les offres promotionnelles sont beaucoup moins utilisées puisqu'elles réunissent respectivement 31 % et 25 % des réponses.

Jean-Nicolas Mouretin


À lire aussi :

Cet article vous a plu ? Vous le trouvez utile ? Rejoignez la communauté Facebook de ce blog vin pour rester informé de la sortie des prochains articles !