mardi 12 avril 2016

Quelle tête a-t-on après trois verres de vin ?

Vous êtes persuadé qu'après trois verres de vin, vous êtes toujours frais comme la rosée d'une matinée de printemps ? — OSS 117 sors de ce corps ! — . Rien n'est moins sûr, au vu des photographies réalisées par le photographe brésilien Marcos Alberti.


Le Wine Project


C'est le nom qu'a donné Marcos Alberti à son projet qui a donné lieu à une série photo originale. Le concept est extrêmement simple : faire boire ses potes à l’heure de l’happy hour et les photographier à différents stades de leur alcoolémie, en fonction du nombre de verres de vin qu’ils ont pris. Un, puis deux, puis trois : les visages s’illuminent, les chemises tombent, les cheveux sont détachés et, parfois, une certaine rougeur pointe son nez sur les joues de ses amis.



Ce qui, à l’origine, était une blague est devenu la série Three Glasses Later. Marcos Alberti capture ainsi les traits de ses amis, venant de tous horizons, quand leurs visages reflètent encore « la fatigue après une journée de travail et après avoir passé du temps dans les transports en heures de pointe ». Le résultat donne une trentaine de photographies habillées d’un fond uni pour faire révéler la beauté des émotions pures.

« Le premier verre est pour manger, le deuxième verre est pour l’amour et le troisième verre est pour mettre le bordel ! »



Pour voir plus de portraits du Wine project :

Tous droits réservés à Marcos Alberti

Cet article vous a plu ? Vous le trouvez utile ? Rejoignez la communauté Facebook de ce blog vin pour rester informé de la sortie des prochains articles !