mercredi 30 mars 2016

Kuvée : la bouteille de vin connectée est-elle l'avenir du vin ?

Le vin est certainement l'une des boissons les plus vieilles du monde. Pourtant, l'innovation n'a de cesse de modifier nos habitudes de consommations, d'améliorer la production ou de faire évoluer la façon de vendre du vin. Cette fois-ci, c'est à la bouteille de vin de faire peau neuve pour notre plus grand bonheur !

Une start-up américaine vient tout juste de dévoiler une bouteille connectée appelée Kuvée. Elle est dotée d'un écran tactile et de recharges capables de conserver le vin jusqu'à 30 jours, grâce à une technologie qui évite le contact avec l'oxygène de l'air.



La bouteille de vin en verre vit-elle ses dernières heures ?


Il y a quelques mois, je vous parlais de la société française D-Vine et son concept de Nespresso du vin, mais c'est sans compter sur l'arrivée de la dernière innovation américaine qui risque de lui faire de l'ombre.

La start-up de Boston vient de lancer Kuvée, grâce à une campagne de financement participatif sur Indiegogo. Histoire de mesurer le succès de ce projet, l'objectif de 50'000$ a été atteint en près de 10 heures seulement ! Et c’est sans compter les 6 millions de dollars reçus de la part d’investisseurs privés comme Founder Collective, BOLD et General Catalyst.

Kuvée est un appareil connecté revêtant la forme d'une bouteille où viennent s'insérer des flacons de 75 cl en métal dotés d'une puce RFID. La bouteille dispose d'un écran LCD sur lequel apparaissent les informations habituelles comme l'origine, le cépage et le producteur ; mais aussi les avis de consommateurs, des conseils de dégustation et la possibilité de noter le vin, ainsi que le nombre de verres encore disponible dans le flacon. La bouteille se connecte en WiFi pour recevoir et envoyer toutes les informations sur le vin placé dans le compartiment. L'utilisateur peut aussi commander ses recharges directement depuis la bouteille.

Source de la photo

Grâce à cette bouteille intelligente, il est possible de passer en quelques instants d'une bouteille de rouge à une bouteille de blanc ou de rosé pour offrir le vin que la personne veut. La cartouche permet de conserver le vin jusqu'à 30 jours même lorsqu'elle a déjà été entamée. Le vin est conservé dans une poche à l'intérieur du flacon métallique qui se rétracte à mesure que le vin est versé  — de la même manière que notre bon vieux cubi —. Son utilisateur peut ainsi ouvrir plusieurs bouteilles en même temps et les charger tour à tour dans la bouteille principale sans altérer le vin lorsqu'il effectue un changement.

Pour les plus geeks d'entre vous


Au niveau des caractéristiques techniques, Kuvée se contente d’une connexion WiFi, d’un accéléromètre pour calculer combien de vin reste dans la bouteille lorsque vous vous servez, d’un thermomètre infrarouge, d’une batterie Li-ion d’une autonomie de 6 heures ainsi que d’un système d'exploitation basé sur Linux et tournant grâce à un processeur TI Sitara. Quant aux dimensions, elles adoptent un format d’environ 35,5×8,9 cm pour un poids proche des 680 grammes.



La bouteille en verre ne risque pas de disparaître


Pour l'instant, Kuvée n'est disponible qu'aux États-Unis et n'est pas près de mettre les pieds en France. Elle permettra à nos chanceux américains de déguster près de 48 vins, tous issus de vignobles californiens. Les flacons sont vendus entre 15 et 50 dollars et les plus chanceux pourront s'offrir la Kuvée avec 4 recharges pour 199 $, alors que le prix de commercialisation a de grandes chances d'atteindre 349 $.

C'est donc encore une innovation destinée à une consommation plutôt luxueuse du vin. Mais qui sait, Apple est bien arrivé à nous faire rentrer dans le crâne qu'acheter un téléphone 800 €, c'est normal. Et qu'à ce prix-là, le téléphone bug.

Le premier point discutable de Kuvée est son autonomie. Initialement prévue pour tenir six heures, nous savons tous que cette durée est purement indicative et que la batterie va de moins en moins bien fonctionner. Vous allez donc devoir recharger constamment votre bouteille pour pouvoir servir du vin tout au long du repas. Et si vous oubliez de le charger, vous êtes bon pour boire de l'eau.

En réalité, ce qui fait que l'air ne rentre pas dans le vin réside dans la simple présence d'une valve limitant l'entrée d'air ainsi qu'une poche qui se rétracte au fur et à mesure qu'elle se vide. Rien de plus... On est bien loin de l'innovation du siècle.


Je ne suis donc pas sûr que cette innovation soit véritablement capable de révolutionner pour de bon le monde du vin. Cependant, cette technologie peut changer la façon de découvrir la dégustation du vin. Il est aisé de suivre des cours pour apprendre à reconnaître les arômes d'un vin, mais il est difficile de le faire chez soi. Il est nécessaire d'ouvrir plusieurs bouteilles pour les comparer et on se retrouve souvent avec plusieurs bouteilles entamées qu'on essaie de finir les jours suivants. Avec une capacité de conservation d'un mois, vous n'aurez plus besoin de vous dépêcher à finir une bouteille entamée.

Cet article vous a plu ? Vous le trouvez utile ? Rejoignez la communauté Facebook de ce blog vin pour rester informé de la sortie des prochains articles !