lundi 14 mars 2016

Comment choisir une bouteille de vin en grande surface ?



Choisir une bouteille de vin et surtout bien la choisir est toujours chose compliquée lorsqu'il s'agit de l'acheter en supermarché. Jusqu'à ce jour, je plagiais allègrement notre cher Gandalf lors de son combat contre le Balrog de Morgoth sur le pont de Khazad-Dûm — c'est qui le patron ? — en répétant frénétiquement « Fuyez, pauvres fous ! ».



Pourquoi vouloir acheter du vin, un produit qui rime avec plaisir et émotion ailleurs que dans un haut lieu du consumérisme ? Vous savez ce lieu plein de magies ou vous pouvez acheter vos lasagnes favorites à la viande de cheval et votre vin au pifomètre sans aucun conseil ? Je comprends qu'il est difficile de trouver le temps d'aller chez le boucher pour acheter sa viande, chez le boulanger pour acheter votre pain, avant d'aller chez le maraîcher puis chez le caviste.

Je ne cautionne pas vraiment le fait d'aller au supermarché pour acheter son vin pour de multiples raisons — quand on en a un près de chez soi — :

  1. j'ai tendance à penser que les vignerons signent le contrat des supermarchés avec le couteau d'un ancien agent du KGB sous la gorge, 
  2. les conseils pour choisir votre vin se situent au fond à droite — du magasin ? — 
  3. le supermarché a pour objectif de maximiser ses profits. Qui me dit qu'il ne propose pas des vins qui rapportent plutôt qu'un bon vin moins rentable ?


Mais comme il y aura toujours des gens qui n'auront pas d'autres choix que d'acheter une bouteille de vin au supermarché, je me dis que proposer quelques conseils est le meilleur moyen de vous aider dans votre quête du beau vin de vos rêves. Alors, c'est parti !

Réfléchissez avant d'agir



En réfléchissant au menu que vous allez à vos convives, pensez à aller sur Internet pour vous renseigner sur le vin qu'il faut pour l'accompagner. Vous devez savoir quel type de vin chercher, de quelle région et avec quel millésime pour accompagner au mieux votre dîner. Vous pouvez bien entendu vous rendre dans la catégorie Accords Mets & Vins de ce blog, le comparer avec quelques autres sites et blogs pour vous forger un avis précis. Vous économiserez grâce à cela plusieurs minutes dans le rayon boissons à vous gratter la tête.


J'évite personnellement les sites proposant une sélection trop précise — achetez sur mon site le vin de tel vigneron, tu verras c'est super ! — parce qu'il faut bien se le dire : quel est l’intérêt du site de proposer ce vin particulier ? Une référence qui se vend mal sur leur catalogue ou encore un partenariat déguisé ?

Le juste prix



Qu'on se le dise, le prix d'un vin n'est pas le résultat de sa qualité. Il n'est pas difficile de trouver un vin à 8 € meilleur qu'un vin à 15 €. Tout est simplement le résultat de ce que l'on appelle le prix psychologique. 

Qu'est ce que le prix psychologique ? C'est technique pour déterminer le prix que le plus grand nombre de clients potentiels trouve acceptable pour un produit ou un service donné. On arrive comme ça à trouver normal de dépenser 800 € pour un smartphone, alors que l'on n'est pas prêt à dépenser plus de 5 € pour une bonne bouteille du Beaujolais.

Ceci étant dit, quelle est la meilleure fourchette de prix pour acheter son vin en supermarché ?

  1. Je ne pense pas vous surprendre en vous expliquant qu'acheter un vin moins de 2 € 50 n'est pas vraiment ce qu'on peut appeler un bon plan. Produire une bouteille de vin coûte au minimum environ 1 € 50, ajoutez à cela le prix du transport, de stockage, la marge du négociant et du supermarché et vous obtenez la marge substantielle que peut se faire le vigneron sur ce genre d'opération.
  2. Entre 2 € 50 et 5 €, vous devriez trouver des vins respectables mais aucun grand cru.
  3. Entre 5 et 10 €, vous pouvez trouver de beaux vins.
  4. Au-delà de 10 €, vous trouverez des bons vins et parfois de véritables surprises.


Pour acheter malin, il faut bien lire 


C'est le moment opportun pour sortir la petite fiche que vous avez réalisée en réfléchissant au vin qui s'accorde le mieux à votre plat et de la comparer aux contre-étiquettes des bouteilles de vin alignées dans le linéaire. Un rapide coup d’œil à l'origine du vin, à son cépage, son millésime.

Privilégiez les IGP aux vins AOC : les vins d’appellation d’origine contrôlée (AOC) ne sont plus de meilleure facture que les IGP, aussi appelés vins de pays. Pour une même région et à tarif équivalent, entre un vin AOC et un vin IGP , privilégiez le vin IGP. Moins connu et moins réputé, un vin de pays vendu à un prix proche de celui d’une AOC sera donc de qualité équivalente voire supérieure.

Privilégiez aussi les vins jeunes. Les vins de grande surface ne sont en général pas ceux qui présenteront le meilleur potentiel de vieillissement — le consumérisme est ton ami ! —, surtout pour les budgets de moins de 10 €. Optez donc pour un millésime des trois dernières années. Quitte à offrir un vin de garde, autant avoir les conseils d'un professionnel et une vraie sélection tournée dans ce sens.



Enfin, il ne faut pas se fier aveuglément aux médailles décorant une bouteille de vin. Bien entendu, les médailles ne sont pas une simple décoration apposée sur les bouteilles, mais elle me laisse souvent perplexe. Bizarrement, nous retrouvons que peu — voire pas — de vins médaillés chez les cavistes et les vins les plus prestigieux ne participent pas à ce genre de concours. Il est donc essentiel de relativiser ces petits macarons dorés.

Parmi les récompenses reconnues, on retrouve le Concours général agricole de Paris, le Concours des vins de Mâcon ou encore le Concours des Vinalies, ainsi que certaines distinctions régionales comme celles du Concours de Bordeaux ou de Lyon.

Il faut bien conclure


J'espère qu'avec tout ça, vous n'aurez plus de mal à trouver un beau vin dans votre supermarché. Je finis tout de même cet article en vous incitant à vous rendre chez un caviste — si vous en avez un prêt de chez vous — pour choisir votre vin. Le caviste travaille dur pour sélectionner des vins de qualité et il possède les connaissances nécessaires pour vous aider dans votre choix.


À lire aussi :

Vous avez apprécié ce que vous avez lu? Partagez le avec vos amis et rejoignez la page Facebook du blog vin Beaux-vins, rien ne me fera plus plaisir !