mardi 2 février 2016

Vinovae: l'innovation du vin en échantillon

En étant amateurs de vin, nous nous retrouvons tôt ou tard face à un dilemme important. Bien souvent, nous pouvons déguster le vin qu'une fois l'avoir acheté. Nous parions sur ses arômes, sa qualité — et toutes les autres choses qui font qu'on apprécie un vin plus qu'un autre —. Qu'on prenne du vin au restaurant ou chez un caviste, il est rare de pouvoir en déguster avant de faire son choix.

C'est en partant de ce constat que Tristan Destremau et Grégoire Henry ont développé un tout nouveau concept: mettre le vin en échantillons. Le but étant de pouvoir goûter avant d’acheter et non acheter avant de goûter.



Un projet simple et efficace


Cette idée a germé pendant un repas au restaurant lorsque les deux compères se sont dit qu'il serait génial de pouvoir goûter un petit peu de vin avant de le commander pour faire le bon choix. Cette idée est devenue bien plus qu'une simple phrase lancée pendant un dîner puisqu'en février 2015, ces deux amateurs de vin décident de travailler sur ce projet. La société Vinovae basée à Rillieux-La-Pape était née.

Après avoir présenté leur projet au concours Agropole, Tristan et Grégoire obtiennent 11'000 € de subvention. Ils déposent par la suite un brevet international pour la machine qu'ils doivent utiliser pour garantir la qualité du vin. Les premiers tests vont être menés par des œnologues pour déguster les échantillons et vérifier que le vin ne s'altère pas pendant le processus — le vin ne doit pas être en contact avec l'air —.

Les échantillons font en moyenne 2 cl — l’équivalent d’une gorgée —. Les entrepreneurs ne se sont pas encore prononcés sur le prix, mais les échantillons devraient être gratuits ou au pire vendu quelques centimes symboliques. Il n'était pas possible de demander aux vignerons de conditionner leur vin dans des miniflacons puisque ça aurait été un coût supplémentaire pour eux. La machine permet donc de remplir les échantillons à partir d'une bouteille classique sans perdre — normalement — la saveur, la couleur et les arômes.

Des échantillons prêts à conquérir le monde


Les internautes sont les principaux clients ciblés par l'entreprise. Depuis quelques années, la vente en ligne de vin augmente continuellement — 10 % en 2015 et certainement 14 % en 2017 — . Lorsque vous achèterez du vin sur Internet, l'entreprise de vente en ligne pourra glisser quelques échantillons d'autres vins à découvrir dans votre colis.

Au restaurant, vous pourrez déguster quelques échantillons pour choisir le vin que vous préférez pour accompagner votre repas sans que le serveur ait besoin d'ouvrir une bouteille. Le caviste pourra lui aussi profiter de cette innovation pour vous faire déguster une sélection de vins pour vous aider à faire votre choix entre plusieurs bouteilles.

La commercialisation va débuter en juin, après que tous les tests nécessaires de la machine seront terminés. L’objectif à court terme est aussi de développer l’activité à l’étranger très rapidement, notamment en Italie, aux États-Unis et en Allemagne.




À lire aussi :


Cet article vous a plu ? Vous le trouvez utile ? Rejoignez la communauté Facebook de ce blog vin pour rester informé de la sortie des prochains articles !