mardi 23 février 2016

Questions du vin à Google #1 : « Le vin doit... »

Quoi de mieux que de se pencher sur les questions que vous posez le plus souvent au moteur de recherche Google pour répondre à vos interrogations les plus fortes ?

Aujourd'hui, nous allons commencer cette série d'articles par « le vin doit » et voici ce qu'on peut trouver comme questions :

blog vin beaux-vins le vin doit

Le vin doit-il toucher le bouchon ?


Nous touchons clairement au sujet de la conservation des bouteilles de vin. Je vois souvent des gens les garder dans leur cuisine sur le plan de travail, debout et à côté des plaques de cuisson. 

Bien entendu, une bouteille que vous êtes sûr d'ouvrir dans la semaine n'a pas forcément besoin de précautions particulières de conservation. La garder couchée ou levée ne va pas changer grand-chose pour votre vin.

Mais lorsque vous vous faites un petit plaisir en achetant une bonne bouteille que vous souhaitez faire vieillir pour en profiter lorsqu'elle sera à son apogée, il est nécessaire de prendre des précautions. Dans ce cas, il est vital de ranger votre bouteille de vin allongée — c'est à dire parallèle au sol —.

Cette position allongée de la bouteille de vin permet au bouchon en liège d'être en permanence humidifié. Grâce à cela, le liège ne sera contractera pas. Le liège doit obligatoirement subir le mouillage pour garantir l'étanchéité et empêcher un échange trop important avec l'air.

Il est donc essentiel de systématiquement conserver vos bouteilles de vin allongées lorsque le bouchon est en liège. La position debout est à éviter sauf pour les transporter ou pour une conservation courte.

Pour les autres règles de conservation du vin, je vous invite à lire ou relire l'article « 6 conseils Beaux-Vins pour conserver son vin dans de bonnes conditions ».

blog vin beaux-vins le vin doit couché

Pourquoi le vin doit-il être casher ?


La raison religieuse


Il n'y a encore pas si longtemps que ça le vin casher était utilisé exclusivement pour le culte juif. Il est omniprésent dans la tradition juive, mais quasiment absent des habitudes de consommation quotidienne. Nous retrouvons le vin casher pour le kiddouch — prière sur le vin —, le shabbat — du vendredi au samedi — et de nombreuses autres fêtes du calendrier hébraïque comme Roch Hachana, Yom Kippour ou encore Pessah.

Le vin et les autres alcools à base de vin — comme le cognac — sont des produits purs et peuvent être consommés. Cependant, la Torah interdit l'usage et la consommation des boissons à base de raisin ou d'alcool de raisin, et tout produit du pressoir qui n'auraient pas été fabriqués sous le contrôle d'un rabbin compétent, ou qui auraient été manipulés par un non-juif. On doit cependant signaler que le Lévitique interdit aux prêtres de consommer le vin ou autre boisson fermentée quand ils viennent à la Tente du Rendez-vous, quand ils séparent le sacré et le profane, l'impur et le pur, et quand ils font connaître aux Israélites n'importe lequel des décrets que Yahvé a édictés par l'intermédiaire de Moïse (Lv 10:9). Dans Ézéchiel il est demandé au prêtre de ne pas boire du vin « le jour où il entrera dans le parvis intérieur » (Ez 44:8). Si un non-juif touche certains produits purs, ces produits deviennent impurs et donc inconsommables.

Si vous devez retenir quelque chose de ces précédents paragraphes, c'est qu'il est important d'offrir ou de proposer un vin casher lorsque l'un de vos convives est de croyance juive. — Vous pouvez ouvrir la bouteille de vin vous-même et vous servir, car vous ne touchez pas le vin en le faisant

blog vin beaux-vins le vin doit casher

La raison personnelle


En dehors des raisons religieuses évidentes, il peut aussi être intéressant de consommer du vin casher. Nous l'avions vu dans l'article « Qu'est-ce qu'un vin végétalien ? », de nombreux vins subissent une étape de clarification appelée collage. Du blanc d’œuf, de la colle de poisson ou encore de la gélatine sont utilisés pour rendre le vin limpide. 

En invitant un ami vegan à votre table, il est important de lui proposer un vin végétalien pour respecter ses pratiques alimentaires. Si vous ne trouvez pas de vin avec la mention « vegan friendly » vous pouvez sans hésitation acheter du vin casher qui respecte les mêmes conditions d'élaboration. Un vin bio peut être non vegan car la production biologique n'interdit pas l'utilisation de blanc d’œuf — par exemple —.

blog vin beaux-vins le vin doit vegan

Combien de temps le vin doit-il décanter ?


Qu'est-ce que la décantation ?


Pour cette dernière question, nous touchons à un sujet sensible. Il est nécessaire de faire un retour sur deux notions qu'il faut savoir distinguer : décanter et carafer. Le sujet a déjà été abordé dans l'article « Faut-il décanter ou carafer le vin ? », mais nous allons tout de même faire un rapide résumé ici. — Je suis généreux

Carafer: Le carafage sert à oxygéner un vin jeune pour réveiller ses arômes et d'harmoniser l'ensemble et les tanins vont paraître moins agressifs. Utiliser une carafe peut aussi être intéressant pour laisser s’évanouir les éventuelles odeurs de réduction — odeurs dues au confinement du vin —.

.

Décanter: La décantation permet d'enlever le dépôt présent dans une bouteille de vin avant la dégustation. Ce dépôt se forme surtout dans les vieux vins, mais la décantation peut les brusquer, il faut donc être très prudent avec la décantation. Les vins très tanniques supportent mieux le fait d'être décanter.

blog vin beaux-vins le vin doit temps décanter

Alors combien de temps ?


Ceci étant dit, vous aurez compris que la décantation ne sert qu'à enlever le dépôt d'une bouteille de vin et ne nécessite pas un temps particulier — simplement le temps de verser très, très, mais alors très doucement le contenu de la bouteille dans la carafe ! —.

La vraie question est donc plutôt « Combien de temps doit-on carafer le vin ? »

Le vin tient plus de l'alchimie que d'une science exacte, il n'y a donc pas une réponse universelle à cette question. 

L’important est de laisser reposer le vin. Avant de carafer votre vin, pensez à en déguster un petit peu pour savoir si c'est nécessaire de le mettre en carafe et de pouvoir juger de son évolution dans le temps. En règle générale, 1 à 2 heures suffit dans la plupart des cas. Au bout de ce délai, dégustez un peu de vin pour voir son évolution. Les vins plus denses ou très jeunes peuvent subir un carafage de 3 ou 4 heures et les vins très massifs du Nouveau Monde peuvent nécessiter 6 à 8 heures d'aération.

Vous pouvez aussi user de patiente en débouchant votre bouteille de vin au moins 6 heures avant de la servir — ou si vous n'avez pas de carafe —. En laissant votre bouteille débouchée, le vin gagnera en finesse. Grâce à une surface d'aération limitée au goulot, la lente oxygénation sera bénéfique au vin.

Jean-Nicolas Mouretin


À lire aussi :

Et vous ? Vous posez-vous d'autres questions avec "Le vin doit [...] " ? N'hésitez plus, postez votre question à la communauté Facebook de ce blog vin et je me chargerai d'y répondre !