vendredi 15 janvier 2016

Vin et fruits rouges, la recette pour être un dieu au lit

Le vin et le sexe ont toujours été deux choses intimement liées et c'est marrant, mais j'ai la vague impression que ces deux sujets vous intéressent lorsque je vois que l'article « Fifty Shades of Wine : vin et sexe font de bons amants ». À l'heure où je vous parle, cet article est le 4e article le plus consulté sur le blog et il est resté de longs mois sur le podium.

Cette fois nous allons parler d'un sujet qui va ravir madame : éviter les troubles de l'érection. Si vous avez le serpentin qui tire la gueule, c'est certainement parce que vous ne buvez pas suffisamment de vin. Encore une preuve qu'un blogueur vin fait un très bon amant. — Vous dites que je me place ? Pas du tout



Une étude prouve que la consommation de fruits rouges et de vin rouge soit susceptible de limiter l'apparition des troubles de l'érection. Si madame ne veut pas que vous fassiez un apéro avec des amis, vous avez une excuse toute trouvée.

L'expérience menée


La prestigieuse université américaine de Harvard et celle d'East Anglia en Angleterre se sont conjointement penchées sur le rôle des flavonoïdes dans la réduction des risques de troubles de l'érection, plus que courant chez les hommes avec l'âge. Les flavonoïdes sont des antioxydants présents naturellement dans certains aliments ou boissons à base de plantes... donc le vin. Cette étude tend à démontrer le rôle bénéfique de ces substances, accompagné des exercices physiques spécifiques pour repousser l'arrivée du trouble.

Pour réaliser cette étude, les deux équipes de chercheurs ont interrogé plus de 50'000 personnes — des hommes, sinon ça n'aurait aucun sens — d'âge moyen en 2000, puis 2004 et enfin 2008 sur leurs capacités ou incapacités érectiles. Certains hommes ont dû fouiller dans leurs mémoires pour remonter jusqu'en 1986... Les chercheurs se sont aussi renseignés sur l'alimentation des cobayes — les hommes, pas l'animal — à chacune des rencontres. L'objectif était bien entendu de déterminer la consommation de flavonoïdes.

Le piquet fait la grève


On va commencer par le résultat qui fâche... Plus d'un tiers des hommes interrogés ont avoué avoir des troubles de l'érection. — eh oui... l'avenir n'est pas radieux pour le petit asticot
Cependant, ceux qui avaient une alimentation riche en flavonoïdes étaient moins touchés par ces troubles. Avec seulement quelques portions par semaine d'aliments riches en flavonoïdes peut faire baisser le risque de 10 %. On est d'accord que le taux n'est pas énorme, mais il est toujours bon à prendre. Manger des fruits réduit le risque de 14 % et associer les flavonoïdes à de l'exercice physique fait reculer le risque de 21 %. L'étude montre qu'une alimentation adaptée permettait de lutter aussi bien contre les troubles de l'érection que de la marche rapide pendant 5 heures chaque semaine.

trouble de l'érection vin


Vous pouvez trouver cette molécule dans les fruits rouges tels que les cerises, les mûres, le cassis, mais également dans les agrumes et les radis. Les flavonoïdes sont aussi présents dans d'autres aliments tels que le thé et le vin. Je ne sais pas vous, mais moi je vais aller me servir un verre de vin. Et n'oubliez pas de consommer le vin avec modération, sinon il risque de faire l'effet inverse... Et ce serait dommage quand même...

L'étude en question :


À lire aussi :

Cet article vous a plu ? Vous le trouvez utile ? Rejoignez la communauté Facebook de ce blog vin pour rester informé de la sortie des prochains articles !