mardi 12 janvier 2016

La D-vine semble finalement bien divine

Il y quelque temps je vous présentais mon scepticisme concernant la D-Vine dans l'article « La D-Vine est-elle vraiment divine ? » que je vous invite à lire ou relire pour en comprendre les raisons. Pourtant, il semblerait que l'idée soit bonne puisqu'elle a séduit les Américains lors du dernier salon d'électroniques à Las Vegas.

Retour sur l'aventure


L’entreprise 10-Vins est une jeune société nantaise fondée en 2012 par 3 ingénieurs passionnés d’œnotourisme : Thibaut Jarrousse, Jérôme Pasquet et Luis Da Silva, qui furent accompagnés et épaulés par Béatrice Dominé, une consultante en œnologie et propriétaire du restaurant L’Alchimiste à Nantes.

Le produit développé par cette jeune pousse s'appelle la D-Vine — lire Divine —. Cette machine permet de consommer une dosette de vin — sous forme d'un flacon de 10 cl —. Le petit plus se trouve dans un concept innovant permettant d'aérer le vin et de le mettre à la température idéale pour le déguster, et ce en moins d'une minute. Ainsi, plus besoin d'attendre des heures que le vin s'aère ou de le refroidir sur le rebord de la fenêtre. Chacun peut choisir sa dosette comme bon lui semble sans devoir trouver un compromis avec les autres convives, chacun boit le vin qu'il préfère : rouge, blanc ou rosé. La machine coûte tout de même 499 € et l'offre de lancement à 599 € comporte la machine, six flacons, un support et deux verres. Les dosettes vont de 2 à 16 € avec une trentaine de références.

La société propose également des cours chaque mois de « web-dégustation », pour découvrir les nouveautés livrées à votre domicile et appréhender les accords mets et vins de façon ludique.

D-vine blog vin CES2016

La consécration


Après un crowdfunding — ou financement participatif pour les plus français d'entre vous — réussi sur la plateforme Ulule avec plus de 270 % de l'objectif atteint, la société 10-Vins a levé plus de 2 millions d'euros de fonds et a vendu pas moins de 250 machines. Mais la réussite ne s'arrête pas là, puisque la toute jeune société a reçu un accueil enthousiaste lors du Consummer Electronics Show de Las Vegas. Le CES est le plus important salon de la High Tech et la société 10-Vins a été élue meilleure startup CES 2016 avec le prix de l'innovation. La machine de dégustation de vin au verre D-Vine, à peine âgée de trois ans, a été couronnée et conforte ses créateurs dans leur objectif de s'implanter en 2017 à San Francisco et à New York.

La société a totalement conquis visiteurs et journalistes venus découvrir l'imposante machine sur l'espace French Tech de l'Eureka Park, le stand de la société ne désemplissant pas tout au long du salon. Cette machine Made In France et ses fioles sont de nouvelles ambassadrices du vin français et de la capacité d'innovation de l’Hexagone.



À lire aussi :

Cet article vous a plu ? Vous le trouvez utile ? Rejoignez la communauté Facebook de ce blog vin pour rester informé de la sortie des prochains articles !


[Mise à jour] Suite au prix reçu lors de ce salon, la société 10-Vins vient de publier une planche de bande dessinée que je vous laisse découvrir et qui relate le périple jusqu'à la consécration américaine.


D-vine blog vin CES2016