lundi 16 novembre 2015

Vous ne m'ôterez pas ma liberté

Voici un article que je ne voulais pas mettre à jour et pourtant l'actualité nous ratrappe toujours...

Les événements du 14 Juillet 2016 à Nice


Hier, jour de fête nationale, un camion a foncé dans la foule regardant le feu d'artifice du 14 juillet à Nice. Qui dit feu d'artifice, dit famille avec enfants ou des amis venus profiter de ce moment. Le camion-fou a foncé dans la foule sur la promenade des Anglais, à Nice, après les feux d'artifices du 14 juillet. Au moins 84 personnes ont été tuées, et 18 autres sont dans un état « d'urgence absolue ».

« Il y a effectivement des enfants parmi les victimes. On déplore 84 personnes décédées, une cinquantaine de personnes blessées plus légèrement. Plusieurs centaines de personnes impliquées, choquées, qu'il faudra prendre en charge. C'est effroyable ce à quoi on a assisté, on y est jamais préparé. » Pierre-Henry Brandet, porte-parole du ministère de l'Intérieur

Chaque année depuis 1880, la République fête la Nation au milieu du mois de juillet. Elle se construit sur le souvenir et la signification de deux événements révolutionnaires qui placent le peuple au cœur de l'action, en tant qu'acteur, objet, sujet et finalité de la République française. On parle bien de l'acte révolutionnaire de la prise de la bastille le 14 juillet 1789, mais aussi du 14 juillet 1790 avec l'union de la Nation avec la Fête de la Fédération.

Les attentats du 13 novemdre 2015 à Paris


Des évènements plus que tragiques ont eu lieu sur Paris ce week-end, et à travers ce geste de cruauté sans nom ni Dieu c'est la France tout entière qui est atteinte en son cœur. Comment peut-on en venir à assassiner des innocents pour un Dieu qui ne leur a jamais demandé de tuer en son nom ? La seule faute des victimes de ces attentats est d'avoir été des symboles de notre culture. Le vin fait partie intégrante de notre culture et ce n'est pas anodin si ces fanatiques ont ciblé un bar : l'alcool est un interdit aux yeux de l'Islam. Ce n'est pas la première et ce ne sera pas la dernière fois que la religion sera instrumentalisée et le motif de ce genre d'évènement alors que toutes les grandes religions ont un même message de paix et de respect. N'oublions pas que l'Islam comme toutes les autres religions n'a rien à voir dans ce désastre.

« Ne tuez pas la personne humaine, car Allah l’a déclarée sacrée. » Coran (VI, 151)

La France est une fraternité


Les attaques perpétrées à Paris ont visé uniquement des lieux de sortie, de partage et de joie, qui symbolisent notre façon de vivre et ce qui fait de notre pays une République de liberté, d'égalité et de fraternité : des potes trinquaient dans un bar à l'amitié ou peut être qu'une histoire d'amour se créait entre deux êtres pour un soir ou pour la vie, un père emmenait pour la première fois son fils dans un stade de foot pour partager un moment père/fils, des gens s'abandonnaient au rythme de la musique rock pour oublier tout le reste, un autre avait la flemme de se faire à manger et est allé dans un fast food, des amis mangeaient dans un restaurant...

L'attaque menée à Nice visait la foule sur la promenade des Anglais. Les gens étaient simplement venus regarder un feu d'artifice. Des parents étaient venus avec leurs enfants. Le regard plein d'insouciance regardant le ciel s'illuminer. Des groupes d'amis partageaient une bière ou un verre de vin en regardant ce spectacle... Et l'horreur absolue est arrivée : un camion-fou traverse la foule sur 2 km pour faucher un maximum de monde.

Tant de moments de partage, de rencontre et de joie de vivre gâchés en un claquement de doigts. Le rock est devenu la musique du diable, le foot son sport et passer un bon moment un interdit. La liberté est une atteinte pour ces ignorants. Sauf que la France est un pays de Liberté et rien ni personne ne peut s'y opposer. Un pays où l'on peut circuler où l'on souhaite, se rassembler comme on le veut, s’embrasser dans la rue, penser et critiquer, bref vivre sans peur ! Le vin est un de ces symboles de liberté.

beaux-vin blog actualité vin liberté attentat paris


La France, nom de notre pays, nous vient des Francs. Le nom de ce peuple veut dire « Les Hommes Libres ». Cette indiscipline qui nous caractérise bien souvent aux yeux des étrangers est le fait de cette liberté qui nous est propre depuis toujours. Personne ne peut nier notre côté insoumis, rebelle et contestataire qui nous va si bien. Les Francs n'étaient pas les plus nombreux et se mélangeaient aux Gallo-Romains, mais le nom est resté et cette multitude de peuples a gardé cette liberté.Aujourd'hui, bien plus que Français nous sommes des citoyens du monde.

Ces évènements ont dépassé nos frontières, l'élan de solidarité est devenu mondial et font écho aux attentats de Charlie Hebdo. Le crash d'un avion russe en Égypte, les tours jumelles aux États-Unis... Chaque fois c'est la liberté qui est visée. Le vin est le premier symbole de l'art de vivre en France pour le monde entier. En cela, il est un symbole de notre identité nationale et de notre liberté. Il représente d'autant mieux notre devise « Liberté, Égalité, Fraternité » qu'il est un facteur de joie et de partage entre les Hommes.


« Il y a une civilisation du vin, celle où les hommes cherchent à mieux se connaître pour moins se combattre » Gabriel Delaunay

L'homme derrière ces mots n'est autre que Gabriel Delaunay. Il participa à la Bataille des Ardennes avant de s'engager dans la résistance. Après avoir été arrêté puis relâché, il prit le pseudonyme de Merlin et devint le responsable des Mouvements Unis de la Résistance en Gironde. Le vin est une invitation à mieux se connaître, à travers le goût, mais aussi découvrir l'autre par l'échange : autres vins, autres régions, autres pays, autres personnes, autres cultures, autres goûts. Le vin est une culture universelle qui rapproche grâce au partage.

Le but recherché par les individus qui commettent des attentats est de nous faire peur pour mieux nous diviser. Suite au lavage de cerveau, ils n'ont plus de libre arbitre et suivent les ordres de terreur qui leur sont donnés. En cela, ils ne sont pas responsables et je leur pardonne leurs actes atroces, car le véritable responsable est celui qui commande. Intervenir au Proche-Orient semble de plus en plus inévitable. Une chose est sûre : l’inaction n'est pas une solution.

« La France est en fermentation ; donnera-t-elle du vinaigre ou du vin, on l’ignore encore. » Georg Christoph Lichtenberg

Cette phrase d'un physicien, philosophe et écrivain du XVIIIe prend de nouveau tout son sens. Elle rappelle que la France est un pays vivant, en mouvement et qu'il n'appartient qu'à nous de choisir la direction que l'on souhaite prendre. La France est belle et bien en guerre contre des ombres difficilement saisissables. Et les conséquences de par nos décisions peuvent être dramatiques : en cédant à la peur, nous choisirons de réclamer plus d'ordre et ainsi de perdre notre liberté. Décider de perdre de nous-mêmes notre liberté revient à oublier nos valeurs fondatrices. La liberté n'est pas singulière, mais toujours plurielle. N'oublions pas que beaucoup de Français sont morts pour défendre et développer nos libertés au travers des siècles et d'autres meurent pour la conserver à l'encontre de ceux qui n'ont pas de respect pour elle (s).


beaux-vin blog actualité vin liberté attentat paris


Le vin, à travers le partage est une invitation au respect et à mieux connaître les autres. Dans un vin, votre voisin peut ressentir d'autres arômes, peut apprécier un vin que vous n'aimez pas mais c'est le principe même de la liberté: chacun est différent et chacun le respecte. Nos expériences, nos engagements, nos rencontres; au final, notre passé tout entier compose ce que nous sommes et ce que nous allons devenir. C'est peut-être pour ces raisons que le vin s'exporte aussi bien à l'étranger.

Il est difficile, voire impossible, de retirer du positif de ces évènements, mais je préfère retenir l'élan d'unité qui a traversé les Français dans ces moments difficiles. Directement ou indirectement, nous connaissons tous forcément quelqu’un qui était sur place et qui a subi le prix de notre liberté. La même chose à lieu entre les nations puisqu'un rapprochement à lieu et encore une fois le vin contribue à ce rapprochement comme symbole de notre culture. Le terrorisme, comme toute mauvaise graine, est voué à disparaître au gré du rapprochement et de l'entraide entre les peuples, entre les Hommes. Une tentative de division vouée à l'échec comme le soulignait le présentateur de HBO samedi soir : « Rien de ce que ces trous du cul essayent de faire ne va fonctionner. La France va survivre et je vais vous dire pourquoi. Si vous êtes dans une guerre de culture et d'art de vivre avec la France, bonne chance putain ! Mais allez-y, amenez votre idéologie moisie, ils répliqueront avec Jean-Paul Sartre, Édith Piaf, du bon vin, Des Gauloises, Camus, le camembert, des madeleines, des macarons, Marcel Proust et ce putain de croquembouche. Le croquembouche ! »

« Les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits. »
Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen de 1789

Je suis de ceux qui restent persuadés que les Hommes naissent bons par nature et que ce sont les travers de la société qui les rendent néfastes pour leurs pairs et qu'il est de notre devoir de chercher à rester et entretenir notre bonté, de se soucier des autres comme nous nous soucions de nous même.

Un lecteur du New York Times a commenté un article publié hier qui rend un hommage à notre pays :

« La France incarne tout ce que les fanatiques religieux du monde détestent : profiter de la vie sur terre par une multitude de petites voies : une tasse parfumée de café avec un croissant au beurre le matin, de belles femmes en robes courtes souriant librement dans la rue, l’odeur du pain chaud, une bouteille de vin partagée avec des amis, un peu de parfum, des enfants qui jouent dans le jardin du Luxembourg, le droit de ne pas croire en un quelconque Dieu, ne pas s’inquiéter des calories, flirter, fumer et avoir une sexualité sans être forcément marié, prendre des vacances, pouvoir lire n’importe quel livre, aller à l’école gratuitement, jouer, rire, revendiquer, se moquer des prêtres comme des politiciens, laisser l’inquiétude sur l’après-vie aux morts. Aucun pays ne vit sur terre mieux que les Français. Paris, nous t’aimons, nous pleurons pour toi. Tu pleures ce soir, et nous sommes avec toi. Nous savons que tu riras encore, chanteras encore, feras l’amour et guériras, car aimer la vie est en ta nature. Les forces des ténèbres reflueront. Elles perdront. Elles perdent toujours ! »

beaux-vin blog actualité vin liberté attentat paris
La Liberté soutien de la République

Des phrases qui témoignent que le vin est un élément de notre identité, et que boire du vin est un symbole de liberté, au même titre que d’autres plaisirs de la vie. Le vin est rassembleur, créatif, libre, porteur d’amitiés et de solidarité. La liberté de choisir passe par le droit de vouloir boire ou non du vin, de choisir sa religion ou d'être athée, de choisir son représentant. La liberté s’est mener sa vie comme on le souhaite. Les tueurs de ce week-end ne sont ni noirs, ni blancs, ni arabes, ni juifs, ni musulmans, ni chrétiens puisqu'ils ne sont plus dignes d'être des Hommes.

Je n'ai pas honte de le dire, aujourd'hui je pleure pour la seconde fois depuis les attentats. Je ne pleure pas seulement les morts, mais je pleure parce que j'ai peur pour la première fois.... J'ai peur qu'on nous ôte cette liberté que j'aime tant, ou que l'on décide de nous l'enlever de nous-mêmes en faisant les mauvais choix. Que nous fermions les yeux sur la devise de notre pays en prenant le mauvais chemin. Que par peur de l'autre, nous décidions de ne plus chercher à le comprendre, de ne plus partager... Au final, de ne plus être libre.

Et si cela déplaît tant à ceux qui prennent leur pied en branlant leur kalach — d'après les mots de Charline Vanhoenacker — alors je serai une ode à la perversité.

Mes oreilles goûteront aux joies de la musique.
Mon cœur goûtera aux joies de l'amour,
lorsque mes lèvres et mes mains effleureront un autre corps pour un soir ou pour l'éternité. 
Mes bras serreront ceux que j'aime. 
Je tatouerai mon corps de mes amours perdus. 
Mes yeux n'auront de cesse de contempler la beauté du monde,
et j'irai là où mes jambes me mènent.
Si je dois aller en enfer pour ça, j'irai la tête haute,
Car j'aurai vécu en Homme Libre

Beaux-Vins est la France et ce soir je boirai un verre de vin au nom de la Liberté et de la Fraternité.

Cet article vous a plu ? Vous le trouvez utile ? Rejoignez la communauté Facebook de ce blog vin pour rester informé de la sortie des prochains articles !