jeudi 29 octobre 2015

Quel pays est le premier producteur de vin en 2015 ?

Confirmant la tendance observée début octobre 2015 par la Commission européenne, l'Organisation internationale de la vigne et du vin (OIV), basée à Paris, publie les données annuelles sur la production de vin. Le millésime 2015 est estimé à 275,2 millions d’hectolitres (Mhl), soit une hausse de 2 %. L’année 2014 était faible face à 2013, donc cette hausse reste à relativiser.


beaux-vin blog actualité vin premier producteur 2015

Un trio européen domine le classement


L’Italie semble retrouver sa place de premier producteur devant la France. L’Italie grâce à des conditions propices a enregistré une hausse de 10 % de sa production – provisoire — de vin par rapport à 2014. Avec ses 48,86 Mhl, elle devance la France qui devrait produire pas moins de 47,37 Mhl, ce qui correspond à une augmentation de seulement 1 %.


À la troisième place, nous retrouvons l'Espagne qui était arrivée à se faufiler en 2013 dans le duo de tête. Son niveau de production, en baisse de 4 %, est revenu à des volumes de production plus habituels avec 36,6 Mhl.

Les pays non européens suivent


Après ce trio de tête européen nous retrouvons des pays un peu plus éloignés avec les États-Unis qui conservent un niveau de production élevé depuis 3 ans avec 22 Mhl, l'Argentine qui dégringole carrément avec une baisse de 12 % de volume produit atteignant ainsi péniblement les 13,4 Mhl, suivi de très près par le Chili qui explose les compteurs avec une hausse – digne d'une croissance chinoise — de 23 % ! Soit, une production de 12,87 Mhl puis vient l'Australie avec 12 Mhl.


beaux-vin blog actualité vin premier producteur 2015
Source: L'Est éclair

Les Français restent premiers au classement rosé


Les vins rosés, pour lesquels l'OIV propose un focus cette année, représentant pas moins de 24,3 Mhl soit 9,6 % de la production mondiale. Quatre pays se partagent 80 % de la production – Pareto es-tu là ? — : la France, l’Espagne, les États-Unis et l’Italie. Et là, notre cher hexagone conserve sa place de leader incontesté avec 7,6 Mhl, suivi – si on peut dire ça ainsi — de l'Italie qui ne représente que 2,5 Mhl. Le marché des rosés connaît depuis 10 ans une hausse de la production de 16 % et de la consommation de 20 %. – attention à la pénurie cet été


beaux-vin blog actualité vin premier producteur 2015


En réalité, ce classement quantitatif n'a pas vraiment de sens et ne doit pas être vu d'un mauvais œil. Une production faible est souvent synonyme de bonne qualité et de haut millésime — c'est comme dans tout, « beaucoup » ne veut pas dire meilleur —. Seuls deux pays ont fixé des limites de rendement : la France et l'Italie. La France possède un rendement inférieur à celui de l'Italie, puisque notre beau pays possède un rendement moyen de 58hl par hectare tandis que l'Italie est à 68 hl par hectare.

Rappelons les mots du site de Château Margaux concernant le rendement :


« Le rendement des vignes, exprimé par leur production (kilos de raisins ou hectolitres de vin) à l'hectare, est un facteur clé de la qualité des raisins. Une récolte trop abondante n'arrive jamais à maturité, car les ceps s'épuisent inutilement à nourrir trop de grappes à la fois. Afin de protéger la qualité des vins et la longévité des vignes, l'appellation Margaux a fixé une limite qui est en général la plus restrictive du Médoc. »

Cet article vous a plu ? Vous le trouvez utile ? Rejoignez la communauté Facebook de ce blog vin pour rester informé de la sortie des prochains articles !