mardi 22 septembre 2015

Vin : les drones pourraient sauver la viticulture et les vignes

Il est prévu qu'en 2050, la population mondiale accueillera deux milliards de personnes en plus ! Ça fait beaucoup de bouches à nourrir. Pour subvenir à cette hausse, il faudra doubler la production mondiale de nourriture alors que les moitiés des exploitations agricoles auront disparu depuis 1960. Vertigineux, n'est-ce pas ? Mais doubler la production mondiale ne peut se faire sans conséquence : déforestation, réchauffement climatique, destruction de l'habitat d'espèces en danger, utilisation de pesticide, insuffisance de graines, etc.

Et c'est là que les drones entrent en action pour sauver l'humanité. — Pas le T-800 de Terminator... — . On estime qu'en 2020, 80 % des drones commercialisés seront destinés à l'agriculture. Mais où en sommes nous pour les drones spécialisés dans la viticulture ?

Optimus Prime, l'aide aux vignerons prend de l'altitude


beaux-vin blog actualité vin drone viticulture

Ce drone a été surnommé Optimus Prime par les internautes et bien que petit il est féroce. Il est équipé de 8 hélices, d'un système GPS embarqué et d'une caméra infrarouge. Son rôle est de survoler et analyser les vignobles pour faciliter la tâche du vigneron. 

Optimus Prime contre l'enroulement de la vigne


beaux-vin blog actualité vin drone viticulture


L'enroulement de la vigne est une maladie qui a pour conséquence une baisse de rendement — de l'ordre de 10 à 40 % — causée par une vigne affaiblie. La maturité est retardée, acidité plus élevé, un degré d'alcool plus faible, des concentrations de polyphénols plus faibles. Cette maladie n'a pour le moment aucun traitement et le vigneron doit arracher les zones touchées pour éviter ça prolifération. Optimus Prime va permettre de détecter les zones impactées par cette maladie et donc optimiser le nettoyage du vignoble contre cette maladie.

Optimus Prime contre l'excès d'eau


beaux-vin blog actualité vin drone viticulture

La vigne a besoin d'être un peu bousculée pour donner de bonnes grappes. Un excès d'eau est préjudiciable pour la qualité du raisin et véhicule la croissance de maladies. Un déficit hydrique modéré est un enjeu crucial pour le vigneron.

Cette vue aérienne d'un vignoble est l'exemple type de ce que peut analyser Optimus Prime. Les zones en jaune sont des vignes en super bonne santé avec un taux élevé de chlorophylle. Le violet/rose représente les vignes en déficit hydrique et qui dégagent peu de chlorophylle. Enfin, le bleu entre les lignes représente les terres en saturation d'eau. Si vous avez bien suivi le raisin sur la droite de la photo sera de meilleure qualité pour produire du vin que celui de gauche.

Stan, l'agent au sol


beaux-vin blog actualité vin drone viticulture

Cet engin n'est encore qu'un prototype, mais il semble très prometteur pour l'avenir du métier de vigneron

Stan analyste en maturité


beaux-vin blog actualité vin drone viticulture

Voilà ce que voit Stan lorsqu'il regarde une grappe de raisin. La couleur permet de déterminer l'épaisseur de la peau et la maturité du raisin. Grâce à cette information, le vigneron pourra connaitre le taux de maturité de l'ensemble de son vignoble. Ainsi, plutôt que de ramasser les raisins par petites zones, il pourra attendre le moment où le vignoble a une maturité, qualité et quantité uniforme.

Le prochain robot pourra combattre les cochenilles


beaux-vin blog actualité vin drone viticulture


Les cochenilles sont des insectes qui se nourrissent de la sève des plantes et entraînent l'affaiblissement de la vigne. Elles sont aussi porteuses du virus de l'enroulement de la vigne et du virus A de la vigne. Il est donc essentiel d'éliminer ces insectes pour éviter la contamination et l'appauvrissement du vignoble. Aujourd'hui, les viticulteurs n'ont pas d'autres choix que de sulfater des pesticides qui attaquent le système nerveux des cochenilles. Cette technique, bien que très efficace, à des effets indésirables. Il a été démontré qu'une ruche a 94 % de chance de mourir si une abeille porte l'insecticide même à faible dose. Des chercheurs développent actuellement un robot permettant de traiter stratégiquement les zones touchées par les cochenilles et ainsi limiter l'impact des pesticides sur l'environnement.

L'avis de beaux-vins


Vous l'avez compris, les robots viticoles peuvent jouer un grand rôle et apporter une aide précieuse contre les différents problèmes que rencontrent les viticulteurs. Ce développement technologique devrait aboutir ver une optimisation de la production pouvant garantir à la fois qualité et quantité. Ces inventions pourront être adaptées à d'autres types d'exploitations et permettre peut-être de nourrir le monde entier. Deuxième possibilité, elles se transformeront en robots féroces prêts à anéantir l'espèce humaine. — il faut que j'arrête de regarder les films de science-fiction

Jean-Nicolas Mouretin


beaux-vin blog actualité vin drone viticulture
T-800 dans Terminator 3

Cet article vous a plu ? Vous le trouvez utile ? Rejoignez la communauté Facebook de ce blog vin pour rester informé de la sortie des prochains articles !