mardi 29 septembre 2015

Apprendre en quelques minutes à déguster du vin

Vous êtes dans le métro pour vous rendre à un rendez-vous et vous voulez impressionner ce soir, ou alors vous êtes aux toilettes et avez 5 minutes à perdre. Dans tous les cas, si vous avez très peu de temps devant vous et que vous rêvez de savoir déguster du vin en peu de temps, cet article est fait pour vous!

Beaux-vins lapin alice degustation vin rapide


Je sens que certains vont me traiter de radoteur, mais j'aime me répéter : il n'y a pas de bonne ou de mauvaise façon de déguster le vin. On me dit souvent que c'est trop compliqué et trop snob, mais finalement on peut résumer l'intérêt de cet art par : vous aimez ce que vous buvez ou pas ?

Cela étant dit, il y a tout de même une mise en scène formelle — souvent intimidante pour les néophytes je le reconnais — qui permet de révéler au maximum ce que vous avez dans votre verre, avant même de commencer à boire. Juste en lisant ce qui suit vous allez comprendre comment fonctionne une dégustation. Vous êtes prêt ? C'est parti !

Ici, je vais vous donner une méthode simple et rapide pour maîtriser les fondements de la dégustation. En 5 minutes, vous pourrez bluffer tout le monde simplement en cliquant sur les liens en dessous.


J'appelle cette méthode « Le Principe des 4 R »



R comme Regarder - Comment regarder le Vin ?


beaux-vin blog déguster vin méthode 4R regarder

C'est la toute première étape de la dégustation d'un vin. Quand on vous verse un verre de vin, la première chose que vous faites sans même vous en rendre compte c'est de regarder votre verre — au moins pour dire merci quand votre verre est plein —. La raison pour laquelle on regarde le vin est surtout d'avoir une idée de sa couleur et grâce à ça on peut en dire beaucoup sur ce qu'on s'apprête à boire. Un fond blanc vous aidera à voir plus facilement la couleur du vin contenu dans votre verre.



Les couleurs du vin blanc



Premier coup d’œil à la nuance de jaune. Est-ce que le vin est presque incolore ou alors la teinte se rapproche de la couleur de la paille, peut-être a-t-il des reflets cuivrés ? Contrairement aux vins rouges, la couleur n'est pas obtenue par extraction des pigments contenus dans la peau du raisin. En effet, les vins blancs doivent leur couleur à l'oxydation de la matière qu'ils contiennent.


  • Presque Incolore : un vin blanc très jeune, très bien protégé de l'oxydation
  • Jaune très clair aux reflets verts : un vin jeune ou très jeune vinifié et élevé en cuve
  • Jaune paille-or : forme de maturité du vin qui peut avoir été élevé sous bois
  • Vieil or avec reflet cuivré : un vin vieux marqué d'une longue évolution
  • ambré : un vin trop vieux ou oxydé

Les couleurs du vin rouge


La technique est exactement la même pour les vins rouges que les vins blancs.

  • Violacé, voire Framboise : un vin très jeune comme les primeurs
  • Pourpre : vin qui a gagné en maturité (2 à 3 ans)
  • Rouge orangé : maturité d'un vin a petite garde ou début de vieillissement pour les autres
  • Tuilé : uniquement pour les grands vins ou les vins oxydés

Plus le vin rouge est clair plus il sera léger et plus il sera profond plus il aura de caractère.

Les couleurs du vin rosé


Encore et toujours la même technique.
  • Rosé violacé : vin jeune et fruité
  • Saumon : période idéale de dégustation
  • Orange :  vin vieux

Les larmes, jambes et cuisses du vin. Quelle explication ?


beaux-vin blog déguster vin méthode 4R regarder

En penchant son verre puis en le remettant droit, observez les petites coulures qui se forment que l'on appelle les larmes ou jambes du vin. Elles indiquent un taux d'alcool ou de sucre élevé. Pour en découvrir plus sur ce phénomène, je vous invite à lire l'article « Que signifient les larmes du vin ? ». Si vous n'avez pas le temps, retenez qu'elles ne veulent pas dire grand chose ...

R comme Renifler - Comment et que sentir dans le vin ?




Lorsque vous sentez un vin, vous préparez votre cerveau pour goûter le vin. L'odorat affecte la façon dont notre cerveau traite la saveur. Je suis sur que lorsque vous étiez petit vous avez déjà mangé votre plat en vous bouchant le nez ! Petit test pour vérifier que ce que je vous dis est vrai: mettez un aliment dans votre bouche tout en vous bouchant le nez, puis au milieu de votre mastication débouchez votre nez. Alors ? Vous remarquerez tout de suite que vous avez beaucoup plus de goût quand vous avez votre sens de l'odorat. Voilà pourquoi sentir le vin est capital au cours de votre dégustation.

Renifler sentir vin degustation rapide


Pour bien commencé, collez votre nez au verre — oui c'est bête à dire, mais on ne sait jamais — et promenez-le le long du verre. Je vous conseille de fermer les yeux pendant que vous sentez votre vin — c'est comme quand on embrasse quelqu'un, c'est toujours plus intense —. 


Bien entendu, inspirez profondément. — c'était bête comme conseil — Le fait de fermer les yeux permet d'éviter d'être distrait par ce qui se passe autour, aide à mieux mémoriser et à se remémorer les odeurs. Peut-être sentirez-vous cette agréable odeur de l'ananas que vous avez mangé au bord de la piscine ou alors la douce senteur de la couche du bébé que vous avez changé quelques minutes avant de boire votre vin ? Tout est possible ! Gardez en tête que les odeurs que vous reconnaissez n'appartiennent qu'à vous et que c'est tout à fait normal que votre voisin trouve d'autres odeurs. Votre cerveau ne peut reconnaître que les parfums que vous avez déjà sentis.

 
Encore un point important qui confirme qu'il faut toujours sentir votre vin avant de le boire : on va pouvoir savoir qu'il a un défaut sans avoir à le boire. — C'est comme la brique de lait qui traîne dans le frigo depuis un moment et que l'on sent pour ne pas faire une indigestion parce qu'il était périmé — un vin bouchonné n'est pas agréable à boire, mais alors pas du tout ! 


Donc, si vous sentez quelque chose qui ressemble au papier journal mouillé, un sous-sol humide et moisi, ou le chien mouillé, il y a une grande chance pour que le vin soit bouchonné. Si vous n'êtes pas sûr, demandez autour de vous ce que les autres en pensent. 


N'oublions pas que le vin peut être bouchonné uniquement si le bouchon est en liège. Pour en savoir plus sur le sujet je vous invite à lire cet article : «  Sur le ring du vin: bouchon en liège Vs Capsule à vis » 


Maintenant que vous avez évalué le vin et n'avez trouvé aucune irrégularité, compris comment le renifler et préparé vos petites papilles, la prochaine étape est de boire ! 
— enfin une bonne nouvelle ! —


R comme Remuer - Comment remuer correctement le vin ?



Chacun y va de sa petite technique pour agiter son verre et c'est très bien ainsi. Le plus simple est de laisser son verre posé sur la table et de décrire des petits cercles en tenant le pied du verre. Pour faire comme les pros, vous pouvez prendre le verre en main, en le tenant toujours par le pied, et faire des petits cercles du coude — surtout pas du poignet ! —. Et il y a les « autres », qui se sentent obligés de faire une cérémonie en faisant des grands gestes comme s'ils étaient à une pièce de théâtre. Je vous en conjure ne faites pas partie de ce groupe-là.

remuer vin degustation rapide



Peu importe le moyen, seul le résultat compte. Faire tourner le vin permet de le mettre plus en contact avec l'oxygène et le vin va libérer plus intensément ses arômes — bons ou mauvais — et va l'adoucir. On dit que le vin « s'ouvre ».

Si vous n'avez jamais remué votre verre, vous pouvez sortir un verre à vin et le remplir d'eau pour essayer les différentes techniques et le résultat obtenu. Si vous avez brumisé toute la cuisine, c'est que ce n'est pas la technique qui vous convient et le résultat risque d'être magistral pour votre première démonstration avec du vin rouge.

R comme se Régaler - comment bien boire son vin ?


vin degustation rapide régaler boire


Félicitations, c'est le moment de la récompense pour vous ! Vous avez pris le temps pour regarder, remuer et sentir, alors vous méritez bien de boire une gorgée de votre vin.

Mais attention jeune apprenti, il faut le faire correctement !

Prenez une petite gorgée — j'ai bien dit petite — et laissez reposer le vin dans votre bouche pendant un moment. Brassez le vin dans votre bouche comme si vous étiez en train d'utiliser un rince-bouche — avec charme et élégance tout de même parbleu —. On fait cela pour que le vin touche bien toutes les papilles gustatives. L'idée est de laisser le vin s'attarder en bouche pour se laisser le temps de se poser les ultimes questions : ça a quel goût ? Est-ce que c'est cohérent avec les odeurs que vous avez senties auparavant ? Sentez-vous votre bouche se dessécher ? — si oui, ça signifie que ce vin rouge est tannique — et surtout est-il à votre goût ?

N'oubliez pas d'avaler, c'est toujours mieux !

Si vous dégustez votre vin avec d'autres personnes, n'hésitez surtout pas à parler et échanger ce que vous avez ressenti. Trouvez-vous les mêmes goûts ? Le vin est-il tannique ou pas? Est-il sec ou doux ?  


Asseyez-vous, détendez-vous et faites vous plaisir !


Pour aller plus loin :




Cet article vous a plu ? Vous le trouvez utile ? Rejoignez la communauté Facebook de ce blog vin pour rester informé de la sortie des prochains articles !